Trouver rapidement les infos correctes

Principales activités de support

Comité de Suivi TIC et G-Cloud

Fedict Select

À propos de Fedict




Bienvenue dans le rapport
d'activités 2015 de Fedict

Bienvenue dans le rapport d'activités 2015 de Fedict



Il y a précisément 10 ans que paraissait le premier rapport d'activités de Fedict exposant les réalisations de 2001 à 2005. Il n'existait alors que sur format papier. En 10 ans, beaucoup de choses ont changé. Les ministres de tutelle successifs ont défini la politique. Le comité de direction a fait évoluer la structure interne afin de réaliser les objectifs stratégiques et opérationnels. Les services ont suivi l'évolution technologique et les attentes changeantes des clients et des utilisateurs finaux. L'histoire de Fedict a toujours été placée sous le signe du changement continu.

Vous pouvez consulter ce rapport d'activités sur l'appareil de votre choix. Nous nous penchons sur les réalisations de 2015 et nous concentrons sur l'évolution de nos services au cours des dernières années. Entre-temps, nous préparons le plus grand changement de l'histoire de Fedict. En effet, dans le cadre du trajet 6 de l'optimisation des organisations fédérales (« redesign »), les quatre services publics fédéraux horizontaux, dont Fedict fait partie, fusionneront en une entité. Vous en apprendrez plus à ce sujet dans Fedivers, notre lettre d’information électronique.

Bonne lecture ! Nous vous donnons d'ores et déjà rendez-vous pour le Rapport d'activités 2016, le dernier rapport qui paraîtra sous sa forme actuelle.

Trouver rapidement
les infos correctes

Web Content Management

Applications Orientées Processus

Identification, authentification et autorisation

Intégrateur de services

Principales activités de support

À propos de Fedict

Environnement de portail fédéral


Les institutions publiques fédérales peuvent utiliser l'environnement de portail fédéral pour réduire les coûts d'implémentation et d'exploitation de leur site web. Ce système leur permet non seulement de disposer d'un site web sur mesure mais également d'en gérer le contenu eux-mêmes grâce à un système flexible de gestion du contenu web (WCMS).

Fast2Web


Outre l'environnement de portail fédéral, Fedict propose aussi une plate-forme pour créer des sites web, en recourant également à Drupal. L'idée de Fast2Web est de fournir un site dans les 30 jours, prêt à être enrichi de contenu. Ce service convient donc particulièrement aux sites web d'informations au contenu limité ainsi qu'aux sites web de campagnes et d'événements.

image

Service ePayment


Le service ePayment de Fedict permet aux services publics d'intégrer des possibilités de paiement en ligne dans leurs applications. Ils peuvent ainsi recevoir des paiements par carte de crédit, par carte de débit et via l'e-banking.

Service Newsletter


Avec le service Newsletter, les services publics peuvent envoyer des lettres d'informations électroniques et des publipostages à leurs clients et partenaires. Ce service permet aussi de segmenter et de suivre les résultats : combien de destinataires ont ouvert l'e-mail et sur quels liens ont-ils cliqué ?

eBirth


Il permet à tous les acteurs impliqués dans le traitement de données de naissance d’échanger électroniquement ces informations. Pour ce faire, les hôpitaux et les prestataires de soins utilisent eBirth Medical. L'État civil de la commune de naissance de l'enfant utilise quant à lui eBirth City. Ces deux applications d'eBirth sont disponibles par le biais de services web ou sur le web.

Digiflow


Avec Digiflow, les administrations fédérales, les Communautés, les Régions, les provinces et les administrations locales peuvent demander des attestations auprès de différentes sources authentiques. Les informations confidentielles sont regroupées par « contexte métier ». On sait donc toujours clairement qui a demandé quelles informations et pourquoi.

eDepot & eGreffe


Le service eDepot permet à un notaire de créer une entreprise de manière entièrement électronique auprès de la Banque Carrefour des Entreprises et d’adapter les données d'entreprise. L’acte est déposé au SPF Justice et sa publication au Moniteur suit automatiquement. Fedict a également adapté eDepot pour la création des ASBL : les citoyens peuvent désormais constituer une ASBL de façon électronique via eGreffe.

La Quatrième Voie


Un notaire doit informer les autorités de la vente d'un bien immobilier ou d'un héritage. Les autorités peuvent ainsi vérifier si les parties concernées ont des dettes sociales ou fiscales et, si c'est le cas, exiger leur créance. Grâce à la Quatrième Voie, ce processus se fait électroniquement.

Service fédéral d'authentification


Le service fédéral d'authentification permet aux utilisateurs de s'enregistrer et de s'authentifier pour accéder à des applications publiques.


Le service fédéral d'authentification fait partie de CSAM : une solution commune pour tous les aspects relatifs à la gestion de l'identité et de l'accès des services publics en ligne.

Service fédéral d'autorisation


Le service fédéral d'autorisation gère les droits d'accès à des applications d'e-gouvernement de différents groupes cibles comme les comptables, les hôpitaux et les gestionnaires de systèmes d'alarme. C'est ce que l'on appelle également la gestion des rôles. La personne qui est enregistrée comme gestionnaire d'accès dans l'application attribue les différents rôles aux collaborateurs de son institution.

Federal
Service Bus


Le Federal Service Bus (FSB) est une plate-forme d'échange de données qui donne accès de façon uniforme et sécurisée à des sources authentiques. Cette plate-forme permet aux institutions publiques, organisations et entreprises de donner à leurs utilisateurs la possibilité de consulter ou d'adapter des données issues de sources authentiques via leurs propres applications.

FedMAN


Le Federal Metropolitan Area Network est un réseau à grande vitesse qui relie les services publics fédéraux entre eux et à Internet pour un échange de données rapide et fiable.

Sécurité de l’information


InfoSec – abréviation de Information Security – rassemble tous les projets et services relatifs à la sécurité de l'information.

Service Desk


Le Service Desk est le point de contact central pour les clients qui souhaitent des renseignements ou cherchent de l'aide technique concernant les services offerts par Fedict. Dans le cas d'une interruption ou d'un problème au niveau de la prestation de services, le Service Desk veille à ce que le client ait le plus rapidement et le plus efficacement possible à nouveau accès au service concerné.

Activités juridiques


Par le biais du service juridique, Fedict formule des avis juridiques et apporte son soutien juridique aux collaborateurs de Fedict et aux autres services publics fédéraux.

Support
Procurement ICT


Fedict dispose de l’expertise et de l’expérience nécessaires concernant le processus des marchés publics liés aux TIC – de l’établissement des documents relatifs aux marchés à la conclusion et à l’exécution des marchés – et les partage également avec d’autres SPF. Dans ce cadre, Fedict leur propose une assistance et leur fournit des conseils concernant les clauses-types, les procédures à suivre et les bonnes pratiques.

Relations
internationales


Fedict positionne la Belgique comme une région de la connaissance ICT sur la carte du monde en partageant son expertise dans le cadre
• de projets européens d'interopérabilité
• d'activités de support pour la Banque mondiale
• de la collaboration à d'autres projets internationaux

Cellule Innovation


Aux principales activités de support de Fedict s’est ajoutée en 2015 une cellule Innovation. Cette cellule se charge de suivre continuellement le marché à la recherche de tendances ou de nouveautés intéressantes et importantes pour les clients de Fedict, y compris sur le plan technologique. Elle ne se focalise pas uniquement sur les opportunités mais aussi sur les menaces potentielles. Les informations reçues permettent ensuite de décider des actions à entreprendre.

Comité de Suivi TIC
et G-Cloud


En 2013, le gouvernement fédéral a mis en place le Comité de Suivi TIC (CSTIC) afin de faire toute la clarté sur les dépenses TIC dans les services fédéraux et de dégager des synergies dans la mesure du possible. Fedict est un membre principal de ce comité et y a joué un rôle actif en 2015.

Le Conseil des ministres du 28 mars 2014 a décidé d’introduire un test de réutilisation pour les procédures d’achat. Pour tout dossier d'achat, le CSTIC vérifie si, avant l'intention d'achat, il existe déjà un contrat ou s'il est sensé de procéder à un achat commun ou à une négociation commune, et si les meilleures conditions ont été négociées. Fedict traite les dossiers d'achats qui n’appartiennent pas au secteur de la Sécurité sociale.

Une série de moyens et solutions ICT sont mis en place par la quasi-totalité des services publics pour réaliser leurs missions. Citons par exemple la disponibilité des serveurs et la capacité de communication, le stockage de données et la sécurisation des systèmes. En 2014, le gouvernement a décidé de viser le groupement et l'harmonisation de l'offre de services dans un portefeuille de services horizontaux. En 2015, cela a mené à la mise en place d'un « G-Cloud board » qui a constitué un portefeuille de services horizontaux. Fedict a joué un rôle actif au sein de ce « board ».

Fedict Select


L'Administration a un besoin accru de personnel ICT spécialisé. L'ASBL Egov, qui est rattachée à Fedict depuis 2006 et qui a été rebaptisée Fedict Select en 2008, répond à cette demande. En publiant des offres d'emploi en ligne et en effectuant des recherches dans des bases de données internes et externes, l'ASBL trouve des candidats appropriés, les invite à un entretien et procède éventuellement à leur engagement.

L'organisation


Fedict travaille pour le gouvernement fédéral au développement et au suivi de l’e-gouvernement. Il assiste les services publics fédéraux pour leur permettre d’améliorer les services aux citoyens, aux entreprises et aux fonctionnaires à l’aide des technologies de l’information et de la communication (ICT).

Personnel


Fedict veille à obtenir une combinaison d’experts aux connaissances spécialisées et de membres du personnel disposant du potentiel de développement et de l’engagement nécessaires. Dans le cadre de la poursuite de la professionnalisation, Fedict a recruté huit nouveaux collaborateurs en 2015.

Budgets pour
les ressources de
projets et de
services


En 2015, 11.441.579€ ont été engagés. Ce montant a été consacré, d'une part, au soutien dans le domaine de la gestion de projets et de services, à Procurement, au FMSO ainsi qu'aux aspects juridiques et, d'autre part, à la réalisation de projets et à la mise en place de services dans le cadre des domaines. En raison de l'organisation sur la base des domaines depuis 2015, il est impossible de rendre compte de l'évolution par rapport aux années précédentes.

Moyens de fonctionnement


Les moyens de fonctionnement comprennent l'économat, les frais de téléphonie et d'informatique, ainsi que les investissements. Le total pour 2015 s'élève à 9.442.916€.